Comment déclarer un dommage ouvrage ?

Vous avez décidé de faire construire une maison de vacance pour vous évader du stress quotidien de temps en temps ? Vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur et vous avez opté pour la solution la plus efficace en laissant des professionnels bâtir votre futur havre de paix ? Vous vous apercevez après coup que les travaux n’ont pas été réalisés dans les normes et que la qualité n’est pas au rendez-vous? Si vous n’avez jamais entendu parler du dommage ouvrage alors cet article est fait pour vous !

L’assurance dommages ouvrage

Bâtir un immeuble, une maison ou toute autre construction neuve est une tâche qui demande du savoir-faire et une extrême précaution de la part du constructeur. Pourtant, on est jamais à l’abri d’un défaut de fabrication. C’est pourquoi, l’entrepreneur doit obligatoirement contracter une garantie décennale. Mais cette assurance, due au constructeur, ne suffit pas. Pour se prémunir, entreprises ou particuliers, doivent de leur côté souscrire à l’assurance dommage ouvrage.

Dommage ouvrage : à quoi sert-elle ?

Elle fait écho à la garantie décennale. Elle va permettre à la personne qui fait construire de se voir rembourser les frais de réparation des dommages liés à l’ouvrage. Cette assurance doit être souscrite avant le début des travaux bien entendu.

Dommage ouvrage

Si le besoin de faire jouer l’assurance survient, la démarche est simple : Il suffit d’envoyer une déclaration de sinistre à votre assurance. Cette dernière déterminera avec l’aide d’un expert le montant de l’indemnisation.

Quand serais-je indemnisé ?

Le remboursement se fait dans des délais assez courts, sans besoin d’attendre de découvrir le véritable responsable des dommages. D’où son importance, puisque les recours devant la justice peuvent durer des années.

Pour conclure, quels que soient vos projets de construction, assurez-vous de vous protéger contre tous les risques éventuels.

fr be lu ca